(Titre provisoire)

En cours d'écriture.

MON RÉCIT,

MON ÎLE

TÉMOIN DU SIÈCLE

ET TRANSMISSION

Exploration multiforme autobiographique sous forme d'interviews, de poèmes, de monologues ou de scènes dialoguées.

A cette étape de création, il s'agit d'un laboratoire itinérant et intime. Je ne veux m’adresser à personne d'autre qu’à moi-même, éventuellement devant quelques témoins. Je veux surtout parler à ces êtres qui me composent. Qu'ils se retrouvent ! L'écriture les rassemblent. Après l'indifférence feinte, l'ignorance (jusqu’à la haine) tant ils sont exposés maladroitement les uns aux autres.

Teaser de présentation réalisé par Hugo Poirier.

Je prends des Notes...

... depuis longtemps et j’ai commencé à écrire ce qui ressemble à de l’autofiction (ce n’est pas nouveau, Mémoire de papillon que j’ai écrit à partir de 2007 semble en être la matrice). J’aime mon histoire personnelle et familiale qui s’étale sur près d’un siècle et deux continents. J’aimerais y plonger et ne plus me contenter de quelques bribes pour donner un point de vue soi-disant avisé sur l’actualité, celle de l’immigration.

Je me suis donné rendez-vous aujourd’hui. Sans flonflons. Une petite fête intime. A chaque nombre rond, je me dis la même chose. Je suis constamment concernée par l’Histoire, non pas comme une occupation intellectuelle plaisante ou un hobby mais comme quelque chose de concret, de palpable. Le déracinement pousse constamment à l’introspection et à la déconstruction.

Écrire est une chance, un travail, une responsabilité dans mon cas comme un témoignage nuancé, complexe, plein d’inattendus et je n’ai rien trouvé de mieux pour mener cette enquête vitale et reconstituante. Écrire.

Mise en Image de la seconde résidence d'écriture en octobre 2022 par Hugo Poirier.

Extrait, un seul héros, le récit :
«(…) Je n’ai plus qu’une heure pour t’écrire.
Que comprendras-tu de moi.
C’est si important. Est-ce si important que tu saches ?
Mes premiers pas, mes premiers mots, mes premières confrontations ? Ma filiation intercontinentale ?
Toi qui est né sur cette terre de liberté torturée, cette terre si fière d’elle qui sonde ces citoyens, semble-t-il, pour analyser leur taux de pureté ?
Je t’ai légué génétiquement une histoire sans paroles elle coule dans ton sang. Il te faut les mots, les voici.
Je mets de l’ordre, c’est ton héritage. J’aimerais t’épargner une longue recherche en cassant la chaine des non-dits .
Voici donc, mon récit va se déployer.
C’est lui le héros… »

Dossier de production

Pour plus d'informations sur le projet, retrouvez le dossier de production ci-dessous.