Création in-situ / espace public

Durée : à partir de 1h30

Conception : Mohamed Guellati

DETOURNEMENTS URBAINS POETIQUES

Présentation

L’écriture et la mise en scène sont basées sur l’appropriation urbaine. Il s’agit d’une appropriation affective d’un espace situé dans la ville, un quartier, un intérieur... De ce lieu chargé d’histoire intime, nous élaborons un espace poétique. Il sera donc sublimé, grandi, offert généreusement, transformé théâtralement et ainsi détourné : la petite histoire personnelle dans la grande histoire de la ville.

"C'est un parcours théâtral déambulatoire. Le public se déplace d’une image à l’autre guidé par un ou plusieurs passeurs. Les étapes peuvent se présenter en intérieur où en extérieur selon l’image poétique recherchée."

LES ARTISTES

Ils sont professionnels et amateurs :

- Les amateurs suivent un atelier de formation théâtrale, puis de cette réserve potentielle nous choisissons sur des critères de disponibilité, de motivation (…), une vingtaine d’entre eux pour participer à la conception de ce spectacle.

- Les professionnels : environ six interprètes, comédiens, danseurs ou chanteurs, musiciens, artistes en recherche avec leur propre matériau (chant, texte, marionnette, …). Ils animent ces images poétiques. Ils aident à l’écriture, au détournement des lieux choisis, à l’accompagnement des amateurs. D’autre part ils posent leur regard sur cette ville et adaptent leur propre poétique aux lieux choisis.

Ces artistes sont guidés et accompagnés par un metteur en scène et un technicien.

Ecriture et mise en scène

L’écriture et la mise en scène sont basées sur l’appropriation urbaine. Il s’agit d’une appropriation affective d’un espace situé dans la ville, un quartier, un intérieur... De ce lieu chargé d’histoire intime, nous élaborons un espace poétique. Il sera donc sublimé, grandi, offert généreusement, transformé théâtralement et ainsi détourné : la petite histoire personnelle dans la grande histoire de la ville.

La mise en scène de Mohamed Guellati consiste à mettre en relation ces amateurs et ces professionnels, impulser l’intérêt et l’écriture dans la valorisation de ces « intimes » d’une part et de cette ville d’autre part. Il n’y a pas de laideur dans un espace urbain quand il y a une véritable appropriation de son environnement.

Méthode :
Les amateurs suivront une formation basique du travail d’interprète, techniques théâtrales basées à la fois sur l’approche d’un texte « en présentation frontale » et sur le jeu « en extérieur ». Les amateurs sont aussi des habitants, ils connaissent la ville, leur quartier, un endroit précis, ils auront parallèlement à cette formation de longue haleine leur part d’appropriation et de transposition théâtrale donc d’écriture. Il y a un véritable intérêt pédagogique à transmettre le théâtre de cette manière. Nous intéressons les amateurs habitants à leur environnement concret, nous leurs proposons un espace réel à explorer et un espace symbolique et poétique à conquérir, à inventer.

"Ce projet s’inscrit dans le travail de proximité et d’implantation constant de la compagnie : une compagnie et un quartier (réel et symbolique), une compagnie, son public, les amateurs qui gravitent autour d’origines sociales diverses.
Sa volonté comme un idéal de mise en relation des publics. C’est un projet artistique de passeur, de transmission des expériences, des savoirs, d’appropriation poétique, citadine et citoyenne."

Dossier de diffusion

Pour plus d'informations sur le projet, retrouvez le dossier de diffusion ci-dessous.